Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Yvan Catel

Merci au Peuple américain pour être sorti spontanément en défiance de la guerre...On aurait bien aimer voir cela en Europe...Comme disait Coluche : ça se rapproche (attention bientôt il sera trop tard et personne n'aura compris finalement les causes de cette guerre impérialiste !).

---------------------

8 avr. 2017, 09:01

Les Américains descendent dans les rues pour protester contre les frappes en Syrie (IMAGES)© Stephanie Keith Source: Reuters
Des New-Yorkais défilent contre les bombardements américains en Syrie
 

Des centaines de manifestants ont défilé dans plusieurs grandes villes des Etats-Unis contre les bombardements américains en Syrie. Malgré le caractère pacifique des rassemblements, les forces de l'ordre ont procédé à des arrestations.

Des manifestations ont été organisées dans l'urgence dans plusieurs grandes villes américaines après les frappes aériennes américaines sur la base militaire syrienne de al-Chaayrate, près de Homs dans la nuit du 6 au 7 avril, ordonnés par le président Donald Trump.

Les rassemblements ont été en grande partie prévus via les réseaux sociaux à l'appel de l'association Act Now To Stop War (Action directe pour la fin de la guerre - ANSWER) ), qui affirme que Washington accuse sans fondement le gouvernement syrien de mener des attaques contre son propre peuple, cause officielle de l'intervention aérienne américaine. Le collectif demande l'ouverture d'une enquête indépendante.

A New-York, dans le centre de Manhattan, les manifestants se sont rassemblés en bas de la Trump Tower et à Union Square, bloquant la circulation, malgré les avertissements de la police. Une vidéo postée sur Twitter montre l'arrestation d'un manifestants par les forces de l'ordre.

A Jacksonville (Floride), six personnes ont été arrêtées suite à des heurts avec des contre-manifestants favorables à l'intervention américaine en Syrie, selon la chaîne d'information WFOX.

À Washington DC, les manifestants se sont rassemblés à l'extérieur de la Maison-Blanche arborant des pancartes «Non à la guerre en Syrie».

Des rassemblements similaires ont eus lieu à Los Angeles (Californie), mais aussi à Boston (Massachussets), Chicago (Illinois), Dallas (Texas), San-Francisco (Californie) et Seattle (Washington).

L'association ANSWER a par ailleurs appelé à d'autres manifestations contre les frappes aériennes de Washington en Syrie.

Lire aussi : «La politique aux USA est faite d’émotions, de réactions hystériques, de prétentions moralisantes»

Commenter cet article