François Hollande a remis la légion d'honneur au prince héritier saoudien, a annoncé Ryad

par Yvan Catel  -  6 Mars 2016, 17:23

François Hollande a remis la légion d'honneur au prince héritier saoudien, a annoncé Ryad
Comment le France a-t-elle pu tomber aussi bas ! La légion d'honneur pour les soutiens à DAESH ? La révocation à mi-mandat tout de suite...c'est une question de salubrité publique.
------------------------------------------------------
Dans un communiqué publié le 4 mars par l'agence saoudienne SPA, les autorités saoudiennes ont annoncé que le chef de l'Etat avait remis la légion d'honneur au prince héritier Mohammed bin Nayef bin Abdelaziz Al Saoud, lors de sa visite à Paris.
«François Hollande a souhaité la bienvenue au prince héritier et s'est félicité des fortes relations entre le royaume d'Arabie saoudite et la France», explique le communiqué publié par l'agence de presse saoudienne SPA.

«Au terme de leur entretien, le président français a remis à son altesse la médaille de l’ordre national de la Légion d’honneur qui est la plus haute distinction française pour tous ses efforts dans la région et dans le monde dans la lutte contre le terrorisme et l'extrémisme», ajoute le communiqué.

Cet événement n'a absolument pas été relayé par la presse hexagonale. L'Arabie saoudite, connue pour son nombre record d'exécutions par décapitation chaque année, crée régulièrement la polémique pour le peu d'attention qu'elle paie au respect des droits de l'Homme dans le royaume.
Néanmoins, la France continue d'entretenir des relations étroites et cordiales avec l'Arabie saoudite. Le 4 mars, en marge de la visite du prince héritier à Paris, la sénatrice de l’Orne, Nathalie Goulet, a confié à RT France : «Nous entretenons d’excellentes relations avec l’Arabie saoudite» qui «est un allié et un partenaire de la France».

Mais pour le chercheur Frédéric Pichon, cette rencontre entre le prince saoudien et François Hollande a été ignorée par les médias français parce que le chef de l'Etat ne veut pas faire plonger sa cote de popularité déjà très basse à cause du rôle joué par la monarchie saoudienne dans le conflit qui déchire le Yémen depuis bientôt six mois.

Indignation sur la toile

Malgré ces précautions, la remise de la légion d'honneur au prince Mohammed par le chef de l'Etat français a immédiatement été vivement critiquée sur internet.
Le spécialiste du monde musulman Romain Caillet rappelle par exemple qu'en Syrie et au Yémen, l'Arabie saoudite soutient des groupes armés qui collaborent avec Al-Qaïda :
Le secrétaire général du Front national, Nicolas Bay, a rappelé que le royaume saoudien finançait le djihadisme :
D'autres, comparent l'Arabie saoudite à l'Etat islamique, s'indignant que la dynastie des Al Saoud reçoive un traitement de faveur et de prestige, alors que les exécutions par décapitation battent chaque année des records dans le royaume.

Légion d'honneur au prince saoudien : l'indignation silencieuse des Internautes et politiques

Après que François Hollande a décoré dans le secret le prince saoudien Mohammed bin Nayef bin Abdelaziz Al Saoud de la plus haute distinction française, l'opposition et plus généralement les Internautes commencent peu à peu à montrer leur effarement.
Si l'histoire n'a quasiment pas été relayée par la presse hexagonale, les internautes renseignés se sont mis, dès l'annonce de la nouvelle, à montrer leur agacement et leur indignation. En effet, tous semblent être comme bouche-bée de voir le chef de l'Etat décorer de la légion d'honneur l'héritier du Royaume saoudien :
Inutile de préciser que les caricatures en tout genre se sont mises à fuser à l'annonce de la nouvelle. Et les jeux de mots sont au rendez-vous, surtout lorsqu'il s'agit de rappeler le système judiciaire de l'Arabie saoudite où coups de fouets et décapitations sont monnaie-courante.
Même l'aspect de la médaille de la légion d'honneur, qui est de couleur rouge, est comparé par les caricaturistes au sang versé par les détenus victimes de tortures en Arabie saoudite :
Le fait que l'Arabie saoudite ait pris la présidence du panel des droits de l'Homme de l'ONU en septembre 2015, passe également sous le feu des critiques et est sujet aux moqueries :
D'autres dénoncent les intérêts financiers à l'origine de la fléxibilité du gouvernement face au sujet des droits de l'Homme et des décapitations en Arabie saoudite :
Quant à la médaille de la légion d'honneur, beaucoup critiquent sa perte totale de valeur au fil du temps :
Des titres en profitent d'ailleurs pour rappeler l'épisode de l'été dernier, où François Hollande avait remis la légion d'honneur aux soldats américains en congé qui étaient parvenus, à l'aide d'autres passagers, de maîtriser un terroriste s'apprêtant à commettre une tuerie dans un train Thalys reliant Amsterdam à paris :
Certains ont l'air de tout simplement ne pas comprendre comment le chef de l'Etat ait pu décerner une telle distinction à l'héritier d'un Royaume qui pratique la décapitation et autres sévices violents et totalement contraires aux droits de l'Homme...
Source : https//Français.rt.com/actualite