Frappes nucléaires russes en Syrie? Quand un journal US sème la panique

par Yvan Catel  -  18 Janvier 2016, 19:21

Frappes nucléaires russes en Syrie? Quand un journal US sème la panique

Jusqu'ou ira-t-on dans la désinformation...ou plutôt dans la stupidité ??? qui a dit : Si les C...volaient (certains journalistes) n'auraient pas fini de tourner...

----------------------------------------

Les médias occidentaux sont habitués à parler des dangers émanant de la Russie, le choix de la "menace" étant laissé à la discrétion des journalistes. Cette fois-ci, le Washington Times a suivi la tendance pour rappeler les histoires horribles de l'époque de la Guerre froide et "prévenir" ses lecteurs d'éventuelles frappes nucléaires russes.

© Sputnik. Sergei Kuznetsov

La Russie n’utilisera pas d’armes nucléaires contre Daech

Ces mises en garde sont provoquées par les récentes déclarations de Vladimir Poutine sur les missiles de croisière Kalibr. Utilisés par l'armée russe afin de frapper les sites terroristes en Syrie, ils sont en mesure d'être équipés d'une ogive nucléaire.
"Pourquoi a-t-il (Vladimir Poutine, ndlr) dit cela? Qui devait l'entendre?", s'interroge le journaliste du Washington Times, Daniel Gallington."C'est tout à fait clair, les Russes envisageaient d'utiliser des armes nucléaires tactiques contre certains foyers de résistance en Syrie", ajoute-t-il.
Mais la fantaisie de l'observateur ne se borne pas à la Syrie. Selon le journaliste, l'armée russe pourrait utiliser des armes nucléaires en Irak également, ce qui pourrait être autorisé par le régime chiite irakien.
C'est pourquoi Washington doit pour sa part renouveler d'urgence ses lois réglementant l'utilisation des armes nucléaires, estime M. Gallington.

© Flickr

Poutine: contre l’augmentation du nombre de puissances nucléaires

Pendant que ces scénarios fantaisistes embrument le cerveau des journalistes du Washington Post, le président russe a fait remarquer que la Russie n'avait pas besoin d'utiliser des armes nucléaires afin de combattre les terroristes. Moscou est capable de mener à bien la lutte contre le terrorisme par des moyens classiques, ce qui correspond totalement à sa doctrine militaire russe, prévoyant la prévention de toute guerre nucléaire.
Entretemps, les Etats-Unis restent l'unique pays à avoir utilisé des armes nucléaires lors d'opérations militaires lors du bombardement des villes japonaises de Hiroshima et Nagasaki en 1945, faisant plus de 200.000 morts et de nombreuses victimes de radiations.

La question se pose: de qui la communauté internationale doit-elle vraiment avoir peur?



Source : http://fr.sputniknews.com/international/20160118/1021025637/washington-times-russie-menace-nucleaire.html#ixzz3xcbN8kFB