Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Yvan Catel

Les USA opposés au développement de l’Amérique latine?
Combien de dictatures fascistes mises en place par le Régime US ? Combien de crimes perpétrés sous couvert de "démocratie" ? L'impérialisme américain prendra bientôt fin n'en doutons pas !

---------------------------------------------------------------------------

Les Etats-Unis, en utilisant leur puissance militaire et leur influence politique, s’opposent de différentes façons au développement indépendant des pays d’Amérique latine, a estimé l'expert Eric Draitser, sur Telesur TV (Venezuela).

L'Amérique latine, "arrière cour" de l'influence politique des Etats-Unis

Selon M.Draitser, depuis deux siècles, les Etats-Unis considérent l'Amérique latine comme "une arrière cour" de leur domaine d'influence politique, où ils comptent jouer un rôle prépondérant. L'histoire de la région en général reflète une réalité où les Etats-Unis jouent un rôle dominant et contrôlent le développement politique et économique des pays d'Amérique latine et des Caraïbes.
Ces dernières années, le mécontentement à l'égard des actions américaines s'est renforcé dans la région, et les habitants de l'Amérique latine ont misé sur l'indépendance, surtout après l'arrivée d'Hugo Chavez au pouvoir au Venezuela.

Avec l'arrivée de M.Chavez, le processus d'intégration régionale et de sécurité collective a commencé, et l'Amérique latine est devenue plus indépendante des Etats-Unis. Selon M.Draitser, c'est cette volonté des pays de la région d'obtenir une indépendance politique, économique et culturelle plus forte qui a poussé les Etats-Unis à requérir à la force militaire.

Remilitarisation de la région?
Pour Washington, la lutte contre le trafic de drogue et contre le terrorisme international ne sont qu'un prétexte pour employer la force militaire, estime l'expert.
"Le déploiement des forces armées américaines en Amérique centrale et du sud ressemble aux jours sombres du passé, jours de présence de l'impérialisme américain dans la région, quand Washington installait des régimes utiles pour lui, ainsi que les dictatures fascistes, pour contrôler le développement politique et économique d'autres peuples qui avaient choisi la voie indépendante", souligne M.Draitser.
Selon l'expert, les Etats-Unis ont joué un rôle clé dans l'arrivée au pouvoir au Honduras d'un gouvernement de droite, après le coup d'Etat de 2009, avec l'aide du secrétaire d'Etat de l'époque Hillary Clinton et l'administration de Barack Obama.
Le déploiement des forces armées et des structures policières montre la stratégie américaine de remilitariser la région, et plutôt qu'une invasion militaire directe, les Etats-Unis proposent ce qui est qualifié d'aide militaire. Au Honduras, Washington garde des détachements militaires, officiellement pour aider les habitants pendant la saison des tempêtes, précise M.Draitser.

La Colombie au centre de l'attention des Etats-Unis

"La Colombie est le pays clé dans la stratégie militaire américaine", souligne l'expert. Le soi-disant Plan Colombie adopté aux temps de Bill Clinton et George Bush est le programme régional américain le plus connu.
M.Draitser est persuadé que le Plan Colombie a pour but, en premier lieu, la militarisation de la région et la défense des intérêts économiques des Etats-Unis. De 2010 jusqu'à 2015, Washington a accordé à la Colombie trois milliards de dollars d'aide pour la lutte contre le trafic illégal de drogue.
Actuellement, les Etats-Unis promeuvent de façon active des plans visant à régir la coopération de la Colombie avec les pays de l'Organisation du traité atlantique nord.
"Finalement, la militarisation de l'Amérique latine par les Etats-Unis est une nouvelle tentative de contrôler les pays d'Amérique latine, à quel niveau de coopération militaire ils sont prêts, et s'ils sont prêts à sacrifier une partie de leur indépendance régionale pour ça", conclut M.Draitser.
Source : http://fr.sputniknews.com/international/20150910/1018099055.html#ixzz3lPfNdTrp

Commenter cet article