Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Yvan Catel

Nucléaire : L’Ukraine, est-ce le Japon ? Danger !

L’humanité se heurte de plus en plus souvent aux menaces émanant de la nature, notamment, au réchauffement global et aux fléaux. Or, d’autres menaces proviennent des activités de l’homme liées, entre autres, au nucléaire. C’est un sujet d’actualité, surtout après l’avarie à la centrale nucléaire nippone Fukushima 1.

Le ministère russe des AE évoque les déclarations du chef de la compagnie américaine « Westinghouse » Danny Roderick à Kiev ayant souhaité « obtenir en Ukraine autant de business que possible ». L'intention de la compagnie américaine d'utiliser sur une échelle plus vaste les combustibles nucléaires aux centrales ukrainiennes rend sans doute perplexe, est-il indiqué dans un commentaire du ministère. Les centrales ukrainiennes ne sont pas destinées aux combustibles américains dont la fiabilité n'est, d'ailleurs, pas confirmée. Or, la compagnie « Westinghouse » entend être l'unique fournisseur de combustibles pour tous les réacteurs des centrales nucléaires ukrainiennes. La compagnie russe TVEL en a été jusqu'à présent le fournisseur essentiel. La coopération s'est avérée efficace et sûre mais Kiev l'estime maintenant peu fiable. Les motifs politiques conjoncturels risquent d'entraîner une tragédie sérieuse pour l'Ukraine et l'Europe dans son ensemble.
Le vice-président du Comité de la Douma d'Etat pour les ressources naturelles et l'écologie Maxim Chingarkine indique:

L'intention de l'administration kiévienne de signer le contrat de livraison de combustibles nucléaires américains pour les réacteurs nucléaires soviétiques est la voie vers une catastrophe nucléaire globale. Les réacteurs nucléaires soviétiques ont actuellement épuisé leur ressource en Ukraine. Les exploiter même en employant les combustibles nominaux est une tâche technique compliquée.

L'Ukraine et « Westinghouse » se sont entendues en 2014 sur les livraisons d'ici 2020 de combustibles américains nucléaires pour certains réacteurs des centrales nucléaires ukrainiennes. Les spécialistes de la centrale nucléaire d'Ukraine-Sud ont chargé le premier lot de combustibles américains dans le troisième réacteur de la centrale et il est prévu d'étendre cette expérience. Le directeur de l'Institut de la planification et du pronostic stratégique, le professeur Alexandre Goussev, docteur ès sciences politiques raconte:
L'intention de Kiev de signer le contrat avec les Américains est sans précédent. Les huit installations nucléaires en Ukraine étaient sans doute adaptées au combustible nucléaire russe. Son remplacement par le combustible américain entraînerait des conséquences très sérieuses. La dépressurisation des éléments fabriqués par « Westinghouse » a eu lieu il y a plusieurs années à la centrale nucléaire tchèque « Temelin ». Prague a décliné ensuite les services du fournisseur américain. Les pannes ont été précédemment enregistrées dans l'équipement américain dans deux réacteurs de la centrale d'Ukraine-Sud.
Ces accrocs étaient provoqués par les mécomptes dans la construction.

Selon les experts et les écologistes, y compris ukrainiens, la décision de Kiev d'utiliser à nouveau les combustibles américains met en cause la sécurité nucléaire de la région et du continent.

Cependant, l'administration kiévienne et les top managers ne le prennent pas en considération intéressés à tirer les bénéfices et à insister sur leur indépendance de Moscou. L'expérience tragique de Fukushima ne leur fait pas peur. Cela concerne en premier lieu les Américains éloignés à des milliers de kilomètres de leurs « business partenaires » en Ukraine.

Source : http://fr.sputniknews.com/analyse/20150330/1015392529.html#ixzz3XOZT2uk3

Commenter cet article