Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Yvan Catel

Canada: réduite au silence, la pianiste ukrainienne Valentina Lisitsa s'exprime

A lire : Démocratie tu fous le camp !!!

La pianiste américaine d'origine ukrainienne Valentina Lisitsa, exclue de l'Orchestre symphonique de Toronto suite à ses critiques envers les autorités de Kiev, est déterminée à poursuivre son combat pour la liberté d'expression.

Selon la musicienne, la direction de l'Orchestre a cédé aux pressions d'un "petit groupe" d'Ukrainiens résidant au Canada comme aux Etats-Unis qui prétendait "représenter l'ensemble de la communauté ukrainienne" dans ces deux pays.

"C'est en raison de leurs pressions que l'Orchestre symphonique de Toronto a décidé de me faire taire, de faire taire ma musique", indique la pianiste.

Dans le même temps, la direction aurait proposé à Mme Lissitsa une somme considérable pour qu'elle ne rende pas l'affaire publique, ce qu'elle a refusé.

"Au début, ils m'accusaient de tout pour résilier le contrat, mais lorsqu'il s'est avéré qu'il n'y avait pas de raison formelle, ils m'ont promis de payer mon salaire à condition que je ne me produise pas en concert", affirme la musicienne.

"Je critique mon gouvernement et je défends le peuple dont je fais partie (…). Je parle sur Twitter de petits enfants, de femmes et de vieillards affamés, privés de moyens de base pour survivre. Ils ont besoin d'aide, et nous devons envoyer cette aide au peuple du Donbass", indique-t-elle.

Mme Lisitsaa indiqué que lorsqu'elle a décidé de révéler son histoire, elle ne pouvait pas imaginer l'éventuelle ampleur du soutien en sa faveur.

"Les gens me soutiennent parce que la liberté d'expression est un droit humain universel", explique-t-elle.

Toujours d'après la musicienne, la politique menée par les autorités de Kiev à l'égard des régions insurgées du Donbass est basée sur des principes qui relèvent de la misanthropie.

"On dit aux Ukrainiens: dès que nous nous débarrasserons de ce peuple, nous allons vivre une vie meilleure, ce qui est un pur mensonge. On dupe les gens, on leur apprend à haïr (…), et voilà maintenant qu'ils se haïssent les uns les autres et sont prêts à s'entretuer", lance la pianiste.

Source : http://fr.sputniknews.com/international/20150409/1015577147.html#ixzz3WpmL8SX3

Commenter cet article