Ukraine: les Etats-Unis, les vrais meneurs du coup d'Etat, selon Poutine

par Yvan Catel  -  15 Mars 2015, 17:44

Ukraine: les Etats-Unis, les vrais meneurs du coup d'Etat, selon Poutine

Moscou était parfaitement au courant des menées US en Ukraine

La Russie a été au courant que c'étaient les Etats-Unis qui étaient les vrais meneurs du coup d'Etat en Ukraine, quoique l'opposition dans ce pays ait été formellement soutenue par l'Europe, a déclaré dimanche le président russe Vladimir Poutine.

"Formellement, l'opposition était soutenue avant tout par les Européens, mais nous savions, pas simplement se rendions compte, mais savions que c'étaient nos partenaires américains et nos amis qui étaient les vrais meneurs. C'étaient eux qui préparaient des unités armées", a indiqué le chef de l'Etat russe dans un commentaire au film "Crimée: la voie vers la Patrie".

La formation d'unités armées se déroulait notamment sur le territoire de la Pologne et de la Lituanie, selon le président russe.

"Comment nos partenaires ont-ils agi? Ils ont contribué à perpétrer un coup d'Etat. C'est-à-dire ils ont commencé à agir en position de force. Je ne pense pas que ce soit la meilleure solution pour les affaires", a ajouté le président russe.

Source : http://fr.sputniknews.com/international/20150315/1015179591.html#ixzz3UTQT94F2

Ukraine: les sanctions doivent viser les auteurs du coup d'Etat

Selon Vladimir Poutine, les sanctions devraient être imposées contre les organisateurs de coups d'Etat.
Sanctions adoptées contre la Russie et mesures de rétorsion Sanctions adoptées contre la Russie et mesures de rétorsion Les sanctions devraient être imposées à l'encontre des auteurs du coup d'Etat, a déclaré dimanche le président russe Vladimir Poutine.
"Il faut imposer les sanctions contre ceux qui organisent du coup d'Etat et ceux qui les aident", a indiqué le chef de l'Etat russe en commentaire du film "Crimée: le voie vers la Patrie" sorti à l'occasion du premier anniversaire du rattachement de la péninsule à la Russie. Simferopol fête le premier anniversaire du rattachement de la Crimée à la Russie.
"Nous avons agi aux intérêts des Russes et de tout le pays. Echanger cela contre de l'argent, échanger les gens contre des biens, échanger les gens contre d'éventuels contrats ou transferts bancaires est absolument inadmissible", a souligné le président russe.
Toutefois, cela ne veut pas dire qu'il ne faut pas respecter le droit international et les intérêts des partenaires, selon Vladimir Poutine.
"Mais cela signifie également que tous nos partenaires doivent respecter la Russie et ses intérêts, a ajouté le chef de l'Etat russe.

Source : http://fr.sputniknews.com/international/20150315/1015181086.html#ixzz3UTRoDjmv