Plus de 40 pays rejoignent la banque asiatique

par Yvan Catel  -  30 Mars 2015, 22:55

Plus de 40 pays rejoignent la banque asiatique

30 mars (PL) Plus de 40 pays ont confirmé leur disposition d'être membres fondateurs de la Banque asiatique d'investissement en infrastructure (BAII), un mouvement considéré aujourd'hui synonyme de l'isolement des États-Unis.

En octobre dernier, 21 pays sont devenus membres fondateurs de cet ambitieux projet financier multilatéral une fois signé le mémorandum d'entente pour la création du BAII, leur chiffre ayant doublé hier. Des participants au forum de Boao pour l'Asie 2015, récemment conclu et siégeant le 26 au 29 mars dans cette localité chinoise de la province de Hainan, ont recommandé aux États-Unis de remettre en cause leur refus en ce qui concerne la banque.
Samedi dernier l'entité financière a reçu les demandes de la Russie, le Brésil, l'Hollande et le Danemark. La Géorgie, la Turquie et la Corée du sud ont fait de même 24 heures avant. D'autres représentants du Forum de Boao, comme la Suède ont exprimé leur intérêt de même que les pays du nord européen. Les demandes pour être membre en qualité de fondateurs du BAII établissent des délais jusqu'au 31 mars. De principales économies du monde sont absentes les États-Unis, le Japon et le Canada.
En remettant en cause le sang-froid de Washington face à cette proposition, des participants au sein du Forum de Boao se sont demandés si cette initiative de la Chine constitue un défis à l'ordre financier international dirigé par les États-Unis.
Comme prévu, l’institution financière commencera à opérer avec un capital de 50 milliards de dollars - la Chine s'apprête à remettre la moitié- qui vise un maximum de 100 milliard dollars. Ces ressources seront destinées à des pays de la région intéressés dans le développement de son infrastructure dans le cadre par ailleurs du programme de la ceinture économique et de la Route de la soie.
jcc/tgj/ir
Source : http://frances.prensa-latina.cu/