Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Yvan Catel

Les représentants de l’Ukraine et des républiques populaires de Donetsk et de Lougansk ont signé à Minsk un protocole sur le cessez-le-feu qui entre en effet le 5 septembre à 18 heures.

Ce document en 12 points spécifie plus particulièrement les modalités du contrôle et de l’échange de prisonniers.

L’ambassadeur de la Russie à Kiev Mikhaïl Zourabov et l’émissaire de l’OSCE Heidi Taliavini ont fait office de médiateurs aux négociations. Le président Vladimir Poutine a proposé ces jours-ci son plan en 7 points du règlement de la crise en Ukraine qui inclut la cessation des hostilités, le retrait de l’armée ukrainienne des villes du Donbass, les couloirs humanitaires pour les réfugiés et le contrôle international du respect des accords. Les autorités de Kiev, surtout le premier ministre Iatseniouk, insistaient quant à elles sur le fait qu’on ne pouvait signer qu'un accord fondé sur « le plan de Porochenko » que personne n’a vu jusqu’ici.

D’ailleurs, le principal est acquis, le document a été signé, a fait savoir aux journalistes réunis à Kiev l’émissaire de l’OSCE Heidi Taliavini : « Nous venons de signer un protocole en 12 points dont le plus important est le cessez-le-feu immédiat qui doit entrer en vigueur aujourd’hui à 18 h (heure de Minsk). »

L’accord de Minsk est un premier pas vers le règlement de la crise ukrainienne. Certains experts l’ont déjà appelé « la lumière au bout du tunnel ». Le président ukrainien qui se trouve en ce moment au sommet de l’OTAN au pays de Galles a déjà déclaré qu’il comptait sur un respect rigoureux des accords de Minsk. La réponse est venue de Minsk du représentant de la république de Donetsk qui a assuré qu’ils seraient respectés. Pourtant, ils deviendraient nuls si un seul coup de feu était tiré par Kiev. Il a ajouté que littéralement à une heure de l’annonce de la trêve, les militaires ukrainiens ont tiré sur Donetsk le missile tactique « Totchka-U ». Les représentants des républiques autoproclamées ont en outre déclaré que la trêve ne signifiait pas que les républiques de Donetsk et de Louhansk renonçaient à leur aspiration à l’indépendance.

Les négociateurs à Minsk sont en train de préparer un autre document, le mémorandum sur l’Ukraine. C’est une feuille de route qui décrit par le menu les démarches qui doivent être faites pour le règlement de la situation en Ukraine.

Source : http://french.ruvr.ru/2014_09_05/Le-protocole-de-Minsk-est-une-lumiere-au-bout-du-tunnel-5826/

Le protocole de Minsk est une lumière au bout du tunnel

Commenter cet article