Grand Marché Transatlantique : Seules des députés Front de Gauche aux européennes permettront le rejet de cet infâme projet

par Yvan Catel  -  4 Avril 2014, 10:06

M. Sapin a été très clair hier sur France Inter, il n'y aura pas de référendum sur la ratification du Traité de Libre-Echange Transatlantique.

Les élections européennes sont donc le seul moyen, pour les citoyens, de donner leur avis sur cet approfondissement du libéralisme qu'il ont déjà rejeté par leur NON en 2005.

Les députés européens que nous allons envoyer à Strasbourg auront à voter, dans un an ou dans cinq, sur la ratification ou non de ce traité.

Celui-ci abandonne la souveraineté des états aux pouvoirs économiques les plus puissants et SUPPRIME MÊME LA JUSTICE DES ÉTATS. Non seulement toutes les législations se feront sous la surveillance des multinationales mais celle-ci feront CONDAMNER LES ÉTATS, PAR DES TRIBUNAUX PRIVÉS, à des dédommagements astronomiques pour leurs pertes de bénéfices causés par les législations sociales, environnementales, fiscales, économiques que prendront les ėtats pour répondre aux souhaits de leurs citoyens.

Les précédents traités de libre-échange similaires, déjà en application dans le monde (ex : ALENA, USA-Canada, USA-Australie...) on coûté des milliards d'indemnités, à l'Équateur et au Canada pour des législations écologiques et à l'Australie pour une législation anti-tabac.

La signature de ce traité aura les mêmes conséquences sur l'Europe, et donc la France.

Ce sera toujours les plus forts et plus riches qui gagneront les procès devant des juges, tantôt arbitres, tantôt avocats des multinationales.

Voter pour les Européennes exprimera donc UN CHOIX DE SOCIÉTÉ.

Quelle société choisissons-nous pour notre futur ? Une société de justice sociale, de libre détermination des peuples, de DÉMOCRATIE, ou une société de lutte du pot de terre contre le pot de fer, de concurrence toujours plus exacerbée pour survivre dans un monde de plus en plus pollué et appauvri ?

L'abstention devant un tel choix de société, est un vėritable suicide.

S'abstenir s'est faire l'autruche pour ne pas voir que CETTE Europe du libéralisme nous mène à la catastrophe, c'est ne pas voir que ce gouvernement (ex)socialiste est complice.

S'abstenir c'est laisser les autres décider pour notre avenir et celui de nos enfants, c'est donner un chèque en blanc pour la destruction de notre protection sociale et de notre environnement.

Non, nous ne pouvons pas être si suicidaires. L'Europe doit être profondément réformée. L'union fait toujours la force, l'Europe pourrait être la plus grande puissance au monde si elle le décidait. Elle pourrait imposer, non partager, sa protection sociale et sa qualité de vie avec tous les peuples, si elle le choisissait. Sortir de l'Europe, c'est se battre chacun pour soi, chacun contre tous, et finalement s'entretuer économiquement puis militairement.

Sans Europe, c'est des guerres économiques puis des guerres armées assurées, entre les peuples. C'est pourquoi il faut clairement envoyer un message au conseil des chefs des états européens qui choisissent l'orientation de la commission. Ils doivent renégocier les traités pour mettre le bien être des européens au coeur de l'union, au lieu de cette Europe du commerce qui casse tout les acquis sociaux que nous avons cru mettre en commun en votant pour l'Europe.

Nous devons envoyer à Strasbourg des députés qui disent non à ce traité transatlantique et qui exigent une renégociation des traités pour mettre en place une constitution pour une EUROPE SOCIALE.

Nous devons choisir ces députés sur leur position sur ce TAFTA, pour cela, chaque parti, chaque candidat, doit clairement annoncer et s'engager sur son FUTUR VOTE sur sa ratification.

La droite défend l'ultra-libéralisme de cette Europe et ses députés ratifieront avec enthousiasme ce grand pas dans le libre-échange. Le Ps veut le ratifier, voter pour ses listes est donc choisir la soumission de l'Europe aux USA. Le FN, bras armé de la droite (ndlr), ne s'est pas exprimé au niveau national (il a voté pour le traité au conseil régional de Marseille*) et ne veut pas défendre une Europe Sociale, il veut la concurrence exacerbée et la lutte à mort entre des pays indépendants en Europe.

Contre cet abandon de la démocratie, il ne reste donc que les listes du Front de Gauche pour élire des députés faisant barrage à ce traité. Pour les Européennes TOUS AU URNES POUR DIRE NON AU TRAITÉ TRANSATLANTIQUE.

Source : http://stoptafta.wordpress.com/2014/04/04/europeennes-referendum-pour-ou-contre-le-traite-transatlantique/

Grand Marché Transatlantique : Seules des députés Front de Gauche aux européennes permettront le rejet de cet infâme projet