Ramonet fait l’éloge de l’attitude de Maduro face à une tentative de coup d’état

par Yvan Catel  -  5 Décembre 2013, 00:40

Le journaliste espagnol Ignacio Ramonet s’est joint à ceux qui affirment qu’un coup d’état se préparait au Venezuela, sous forme de guerre économique, comme le dénonce le gouvernement national. Dans une interview pour VTV, il a fait l’éloge de la réaction du président Nicolas Maduro, qui selon lui a fait une « bonne lecture » de la situation. Il a aussi abordé la situation économique, qu’il a comparée à l’ambiance qu’a connu le Chili avant le coup d’état contre Salvador Allende. « On ne peut pas être ingénu, ce n’est pas normal que, soudainement, tout semble s’écouler dans un pays organisé comme le Venezuela, dont le gouvernement est au pouvoir depuis déjà 14 ans et qui a développé une série d’expériences en matière d’administration de la société », a affirmé le journaliste et écrivain. « Tout d’un coup, il y a des coupures d’électricité et d’eau, une série de produits de première nécessité commencent à manquer, il se crée une espèce d’angoisse populaire face à la disparition d’autant de choses nécessaires », a expliqué l’écrivain. « Tout cela ressemble fort à un coup d’état digne d’un manuel, d’un manuel de la CIA, qui a été mené à bien dans beaucoup de pays », a-t-il affirmé. Selon Ramonet, la véritable intention derrière la montée des prix de tous les produits et les autres problèmes était de générer une « atmosphère » propice pour un coup d’état. « Je crois le président Maduro a fait une lecture très intelligente de ce qui était en train de se passer et qu’il a pris des initiatives qui sont en train de donner leurs premiers résultats », a dit le journaliste espagnol. « Le président est arrivé à un niveau de leadership que l’opposition n’avait pas imaginé », a-t-il affirmé. « Maduro est un homme de dialogue et il a commencé son mandat avec une volonté de dialogue et de négociation. C’est un homme qui vient du monde syndical, il vient de la diplomatie et de ce fait il est habitué à discuter et à dialoguer. Je crois que l’opposition l’a sous-estimé », a argumenté Ramonet. « Cette question de prix, c’est quelque chose que les citoyens acceptent comme une opération d’hygiène économique, il fallait nettoyer cela, parce que ça n’était pas normal », a-t-il dit par rapport aux mesures prises pas le Gouvernement en matière d’intervention du commerce. Il a également soutenu l’application de marges bénéficiaires limitées et a cité comme exemple les limites établies dans d’autres pays. « Maduro a démontré qu’une partie de l’inflation était tout à fait artificielle, qu’elle était créée par une augmentation délirante des prix qui était injustifiée », a expliqué Ramonet.

(source Cubadebate trad.: Axelle Thirifays)

Ramonet fait l’éloge de l’attitude de Maduro face à une tentative de coup d’état