Israël : la ségrégation contre les Palestiniens se poursuit. (The Hill)

par Yvan Catel  -  23 Décembre 2013, 14:58

Le nouvel ambassadeur d’Israël aux Etats-Unis, Ron Dermer, lorsqu’il a présenté ses lettres de créances au début du mois, a envoyé un message politique en offrant au Président Obama des boutons de manchette fabriqués dans la colonie sauvage Cité de David qui a été violemment et illégalement imposée à la communauté palestinienne de Silwan dans la partie occupée de Jérusalem est.

La nomination de Dermer par le Premier Ministre Benjamin Netanyahu fut un choix arrogant et non-diplomatique. La position de Dermer sur une solution de deux états est bien connue : il est contre. Et tout changement public à cet égard n’est certainement que d’ordre cosmétique.

Netanyahu affirme soutenir la solution de deux états. Pourtant, après la première visite de Netanyahu à Washington pour rencontrer Obama, Dermer l’a qualifiée de « solution infantile à un problème complexe ». Pourquoi heurter Washington en nommant un opposant à la solution de deux états comme représentant des intérêts israéliens aux Etats-Unis ?

Je crois que c’est parce qu’au fond, Netanyahu n’est pas intéressé par une telle solution et qu’il sait qu’il est soutenu par les Républicains à Washington – et aussi par de nombreux Démocrates. Les Républicains de droite se rangeront du côté du Premier Ministre conservateur israélien plutôt que de leur propre président, et un nombre étonnant de Démocrates aussi. En début de mois, le Sénateur « libéral » Chuck Schumer (Démocrate de l’Etat de New-York) a dit qu’il pensait que le Secrétaire d’Etat John Kerry avait commis « une erreur » lorsqu’il a dit que l’attachement d’Israël pour les colonies pouvait faire penser que ce dernier n’était pas sincère quant à la paix.

Dermer est capable de semer la zizanie à Washington si Obama exerce trop de pressions sur Israël, parce que l’enjeu pour Washington n’est pas la justice et la liberté pour les Palestiniens, mais souvent un absolutisme biblique dévoyé qui se préoccupe peu des Palestiniens chrétiens et pas du tout des Palestiniens musulmans.

En tant que citoyen Palestinien d’Israël et membre élu du Knesset (Parlement israélien - NdT) , je n’ai pas cette prédisposition à me voiler la face, contrairement à de nombreux membres du Congrès US. Je vois régulièrement les partisans de Netanyahu élus aux Knesset tenter de faire voter des lois ouvertement ségrégationnistes contre mes concitoyens palestiniens. En fait, il existe plus de 50 lois qui officialisent une discrimination contre nous, et d’autres sont en préparation.

Les politiciens étatsuniens, qui semblent reconnaissants que les Etats-Unis soient sortis de l’époque de la ségrégation, détournent souvent leurs regards des discriminations internes en Israël. Quant aux actions israéliennes dans les territoires occupés de Cisjordanie et Jérusalem est, les politiciens étatsuniens n’élèvent que rarement la voix. La liberté et les droits des Palestiniens ne sont, au mieux, que vaguement invoqués en passant.

Que la discrimination contre un autre peuple soit une pratique inacceptable au 21ème siècle semble rarement effleurer l’esprit de cette extrême-droite qui dirige actuellement Israël. L’ambassadeur d’Israël auprès des Etats-Unis, originaire de la Floride, parait déterminé à réinstaurer la ségrégation qui existait dans son état natal il y a encore peu à l’époque de sa naissance – ou du moins cette inégalité légalisée actuelle que l’affaire Trayvon Martin a mise en lumière de manière terrifiante, à laquelle de nombreux parents palestiniens pourraient immédiatement se reconnaître dans le système judiciaire Israélien et sa discrimination rampante contre les Palestiniens. Dermer prend ses fonctions en pensant non pas aux intérêts des citoyens israéliens, mais aux intérêts de la majorité juive israélienne. Pire encore, il pense aux intérêts de la minorité colonisatrice israélienne en termes d’expansionnisme dans les territoires palestiniens occupés.

Un ambassadeur israélien aux Etats-Unis devrait être à la tête de la lutte contre la discrimination et un défenseur de la diversité. Mais le Sionisme est la promotion d’un groupe particulier, celui des Juifs et des citoyens juifs d’Israël, et une idéologie en contradiction avec les avancées raciales réalisées au cours des 50 dernières années dans des pays tels que les Etats-Unis. Ici en Israël, nous sommes encore prisonniers d’une réalité ségrégationniste.

Oui, je suis un élu du Knesset, mais trop souvent la hasbara (*) israélienne voit l’élection de palestiniens au Knesset comme un cache-sexe démocratique – une feuille de vigne qu’ils peuvent montrer pour affirmer "Voyez, nous sommes démocrates". Mais il faut plus que des élections pour faire une démocratie. La protection des minorités et de leurs droits est cruciale et, dans ce domaine, Israël a lamentablement échoué.

Cependant, la capacité d’Israël à restreindre les droits des Palestiniens en Israël et dans les territoires occupés ne durera pas éternellement. Et tôt ou tard les Palestiniens se rallieront à la solution de deux états. Les gens comme Dermer et Netanyahu seront surpris par la vitesse avec laquelle un jour le combat palestinien ne sera plus celui d’un état Palestinien indépendant, mais se convertira en un combat pour l’égalité de droits entre la rivière et la mer. Les politiciens israéliens et étatsuniens devront alors choisir entre l’égalité de droits pour tous ou le favoritisme et des droits supérieurs accordés aux Juifs. S’ils choisissent un état juif et une justice à deux vitesses, alors il leur faudra expliquer pourquoi un tel système serait acceptable en Israël mais rejeté aux Etats-Unis.

Ahmad Tibi est citoyen Palestinien en Israël et vice-président du Knesset http://thehill.com/blogs/congress-blog/foreign-policy/193379-israels-j...

Traduction "Jim Crow est vivant et en bonne santé, et a déménagé à Tel Aviv" par VD pour le Grand Soir avec probablement toutes les fautes et coquilles habituelles (*) hasbara : Hasbara (הסברה) est un mot hébreu qui signifie littéralement « explication » ou « éclaircissement ». Ce terme est utilisé par Israël et les groupes pro-israéliens pour désigner des opérations de communication qui cherchent à défendre le point de vue et la politique de l’État d’Israël auprès de l’opinion publique internationale. Wikipédia

http://www.legrandsoir.info/israel-la-segregation-contre-les-palestiniens-se-poursuit-the-hill.html

Israël : la ségrégation contre les Palestiniens se poursuit. (The Hill)