Le Grand Marché Transatlantique ou la catastrophe qui ne doit pas venir !

par Yvan Catel  -  2 Décembre 2013, 20:51

Si ce Projet, ou plutôt cette CATASTROPHE ANNONCEE est conclue, les Multinationales auront le champs libre pour la Dérégulation et la Marchandisation de tout à un niveau jamais atteint...Gaz de Schistes, OGM, Acquis Sociaux, Sites Internet...seront à leur Merci ! Cette attaque scandaleuse mérite une réponse puissante et sans concession, agissons !

Juste un grand marché ?

Un projet d'accord de libre-échange extrêmement important entre les USA et l'Union Européenne est en cours de négociation depuis le 8 juillet 2013 à l’abri du regard des peuples et de leurs représentant-es. Pourtant ce projet ne vise pas le mieux vivre des populations mais la création d' un Grand Marché Commun Transatlantique dérégulé qui ne pourra que bouleverser dans un sens régressif tous nos modes de vie et ce qui subsiste encore d'un modèle démocratique et social.

Ce que ce projet cache :

Une libéralisation totale des marchés et de la circulation des capitaux, la disparition pour le plus grand bénéfice des multinationales.des règles qui ont été mises en place pour la protection des citoyens et de l'environnement.

Les risques de l'accord sont clairs :

- Levée de toutes les normes sanitaires interdisant les viandes chlorées, hormonées.. ainsi que les OGM et démantèlement de toutes les protections douanières agricoles.

- Nivellement par le bas des normes sociales et du droit du travail, remise en cause des services publics et de la protection sociale.

- Pouvoir accru des multinationales pour accéder à l'exploitation des ressources dans tous les territoires (pétrole, gaz de schiste)

- Institution d'un tribunal d'arbitrage entre les investisseurs et les États qui permettrait aux multinationales de contester les lois qui les gênent au mépris de nos institutions et de toute démocratie.

C'est grave ! Que faire ?

- S'informer et informer de cette menace en faisant connaître le texte du mandat de négociation.

- Interpeller les candidats aux élections municipales et européennes, exiger l'arrêt des négociations.

Le parlement européen et notre gouvernement auront le pouvoir de dire oui ou non à cet accord à l'issue des négociations prévue pour 2015. N'attendons pas ce moment pour nous informer, discuter et donner notre avis ! LA REPONSE n'est pas négociable, c'est NON !

source ATTAC pays d'Aix

Le Grand Marché Transatlantique ou la catastrophe qui ne doit pas venir !